Les archivesdu Choletais
Les archives du Choletais

Halles et Marchés

Les Halles de Cholet ont une longue histoire. Elles ont fréquemment déménagé pour s'adapter à l'accroissement de la Ville.

1Fi449 - Croquis des halles métalliques, 1881. Coll. AMC
1Fi449 - Croquis des halles métalliques, 1881. Coll. AMC

Au XVIIe siècle, les transactions commerciales de denrées se déplacent de la place du château vers les nouvelles halles de la place Rougé. L'aménagement de la place Travot sur le vallon de Pineau contribuera à faire de cet endroit le principal centre de commerce de Cholet. De nombreux marchés de plein air sont aussi organisés en différents endroits de la ville : marché aux chevaux, place du Mail ; marché aux bœufs sur le champ de foire ; marché aux porcs et aux moutons, place Saint-Pierre ; marché au beurre et aux volailles, rue du Deveau et plus tard sur la place Travot ; marché aux fruits et aux légumes, place du Puits de l'Aire… Les villageois des alentours viennent y proposer les produits de leurs exploitations. En 1881, le Conseil municipal de Cholet décide, après maints réaménagements et travaux, de détruire ce qui reste encore des Halles de la place Rougé et de construire un nouveau marché couvert sur le même emplacement. Les nouvelles Halles, accolées au théâtre, sont le symbole de l'architecture en structure métallique du XIXe siècle. L'utilisation de la fonte, du fer et du verre donne une impression de légèreté à l'ouvrage. En 1966, afin de désencombrer le centre-ville et faciliter la circulation et le stationnement des véhicules, le marché hebdomadaire du samedi est transféré de la place Travot à la place de la Grange (future place du 8 mai 1945), où de nouvelles Halles doivent être construites. L'architecte en charge du chantier est monsieur Delanoy. Le nouveau bâtiment est inauguré en mars 1968. À la même époque, les bulldozers entrent en action et font disparaître les Halles métalliques.

Histoire des Halles

LES PREMIÈRES HALLES

Appelées Petite et Grande halles, elles sont situées à l'angle de la rue du Commerce et de la rue des Vieux-Greniers, à proximité du cimetière. La Petite-halle daterait du 15e siècle. La Grande halle est construite par le marquis de Broon au 17e siècle. Une cloche, encore visible à l'angle d'une maison au début du 20e siècle, ouvrait le marché.

LES HALLES MARCHANDES

Les Halles marchandes sont édifiées en 1781 sur la toute nouvelle place Rougé. Elles comprenaient plusieurs bâtiments dont une maison formant la décoration de la place, une halle aux toiles, une halle aux blés, une boucherie, une poissonnerie, une halle aux sabotiers..., autour d'une cour centrale. Devenu propriété de la ville en 1806, le bâtiment, vétuste, est détruit à la fin du 19e siècle.

LES HALLES MÉTALLIQUES

Construites en 1882, à l'emplacement des vieilles halles de la place Rougé, ces halles, aussi appelées Marché couvert, sont le symbole de l'architecture en structure métallique du 19e siècle. L'utilisation de la fonte, du fer et du verre donnait une impression de légèreté à l'ouvrage. Les halles métalliques disparaissent sous l'action des bulldozers en 1968. 

LES HALLES

En 1966, le marché hebdomadaire du samedi est transféré de la place Travot à la place de la Grange (future place du 8 mai 1945). Les nouvelles halles, construites par l'architecte M. Delanoy, sont inaugurées en mars 1968.

LES NOUVELLES HALLES

Construites entre l'avenue Maudet et le pont de Lattre de Tassigny, le long du parking de La Moine, les nouvelles halles, modernes et lumineuses, libèrent l'espace de la place afin d'organiser différemment le marché du samedi et d'accueillir plus confortablement le public. Le bâtiment est inauguré en septembre 2019.


Pour en savoir plus

Vous pouvez consulter, en salle de lecture des Archives, les dossiers de construction des différentes halles de Cholet :

✅ 1M139 - Halles marchandes, place Rougé.

✅ 1M140-142 - Halles métalliques, place Rougé.

✅ 1M143-145 - Halles, place du 8 mai 1945.