Les archivesdu Choletais
Les archives du Choletais

L'entrée en guerre

Le casernement et le 77e Régiment d'Infanterie

Le parcours historique débute par la caserne Tharreau rue de Lorraine, construite sous la IIIe République, pour y accueillir le 77e Régiment d’Infanterie. Centre d'hébergement, elle loge près de 2 400 hommes. Elle est aussi un centre d'instruction pour les nouveaux venus, engagés, conscrits ou remplaçants.

Le 77e Régiment d'Infanterie est l'un des plus anciens régiments de l'armée française dont les trois couleurs ont éclairé les horizons les plus divers de l'Europe et de l'Afrique. Légataire du régiment La Marck sous l'Ancien Régime, de la 2e Demi-brigade d'Infanterie Légère sous Le Consulat et du 2e Léger, il devient, enfin, par décret du 24 octobre 1854, le 77e Régiment d'Infanterie de Ligne. En garnison à Cholet en octobre 1882, il est dissous en 1924.

La mobilisation et le départ des troupes

Le 1er août 1914, une affiche, placardée en plusieurs points stratégiques de la ville, annonce la mobilisation des hommes, tandis que les tambours battent le ralliement place Travot, devant la mairie. La mobilisation nationale commence le 2 août sur tout le territoire français. Pendant dix-sept jours, s'organisent le transport, l'habillement, l'équipement et l'armement de plus de trois millions d'hommes. Le 5 août, les soldats du 77e Régiment d'Infanterie se réunissent à la gare de Cholet. Une foule importante vient saluer le départ de ces hommes, pour beaucoup originaires du Choletais.