Les archivesdu Choletais
Les archives du Choletais

Rue du Maréchal Foch

Hier / Aujourd'hui

Type : Garage et maison d'habitation / Adresse : Rue du Maréchal Foch / Date de construction : 1866

Propriétaire : Louis Paillou, charron

PDV11/01 - Défilé militaire, rue du Maréchal Foch. Coll. ADML
PDV11/01 - Défilé militaire, rue du Maréchal Foch. Coll. ADML

En arrière-plan, vue sur le portail du garage Ad. Paillou Fils. Le garage appartient à Adolphe Paillou à partir de 1909.

D'après la matrice cadastrale, de 1811 à 1864, la parcelle de terre où se trouvait ce fameux garage était vide. Pierre Baron, quincaillier, y construit une remise. Quelques années plus tard, Louis Paillou, le père d’Adolphe Paillou, en devient le propriétaire. Il fait construire un atelier de charron et une maison où il réside avec sa femme Céleste Adelina Brosset et leurs enfants. Il ajoute un hangar à bois en 1876. Entre 1888 et 1895, il démolit l’atelier et le hangar afin d'en construire un nouveau ainsi que deux maisons et une remise. 

19Per16 - Petite annonce, L'Intérêt Public, 19 Juillet 1891. Coll. AMC
19Per16 - Petite annonce, L'Intérêt Public, 19 Juillet 1891. Coll. AMC

Adulte, Adolphe travaille dans le garage avec son père puis reprend l'affaire en tant que carrossier. D’après nos recherches, les Paillou sont charron/carrossier depuis trois générations au moins : ce métier se transmettait de père en fils. Adolphe Paillou épouse Marie Aimée Julie Brillouet, ils n’auront pas de descendants. Adolphe Paillou décède en 1925.

PDV10/04 - Défilé militaire, rue du Maréchal Foch. Coll. ADML
PDV10/04 - Défilé militaire, rue du Maréchal Foch. Coll. ADML
19Per24 - Petite annonce, L'Intérêt Public, 23 Février 1908. Coll. AMC
19Per24 - Petite annonce, L'Intérêt Public, 23 Février 1908. Coll. AMC

Les maisons de Louis et Adolphe sont voisines sur la propriété. Au décès de Louis Paillou en 1907, des annonces parues dans l’Intérêt Public prouvent que sa maison est mise en location. 

2T18 - Façade sur cour d'une extension, 1951. Coll. AMC
2T18 - Façade sur cour d'une extension, 1951. Coll. AMC

 

En 1927, la propriété est achetée par Émile Lefevre qui la cède ensuite, en 1932, à André Tessier, un cafetier. 

Ce dernier va d’ailleurs rénover l’atelier en aménageant une cuisine et une chambre, en plus d’un garage, au-dessus de l’atelier et du garage existant déjà. 

Rue du Maréchal Foch, Cholet